Rss Feed

Rubrique ‘Plat unique mijoté’

  1. Moussaka coquine au bœuf : plus c’est long plus c’est bon

    17 août 2012 by Brin de cuisine

    Contrairement à la plupart des jours de l’année où la cuisine comporte souvent pour moi le challenge de réussir quelque chose dans des créneaux de temps un peu courts, en vacances, je prends mon temps.

    Il en faut pour réaliser cette moussaka, mais cela vaut la peine : un peu comme la ratatouille, cuire tous les éléments séparément permet de conserver les goûts typiques de chacun, qui se mêlent alors bien plus subtilement dans le plat pour un résultat très gourmand !

    Le truc en plus :

     Pour un plat bien goûtu, j’aime bien faire revenir tous les ingrédients dans de l’huile d’olive. En général, je ne mets pas de fromage râpé dessus, mais son ajout permet d’avoir une croûte bien craquante et dorée.

    Et enfin, pour assurer une présentation convenable à ce genre de plat qui s’écroule en général inélégamment dans l’assiette au moment du service, je préfère cuire des portions individuelles dans des cercles à pâtisserie, du coup la cuisson est un peu moins longue.

    Moussaka coquine au bœuf

    moussaka-coquine

    Par Brin de cuisine Publié: août 17, 2012

    • Produit: 6 Portions
    • Préparation: 1 hr 30 mins
    • Cuisine: 30 mins
    • Prêt dans: 2 hrs 0 min

    Contrairement à la plupart des jours de l'année où la cuisine comporte souvent pour moi le challenge de réussir quelque chose dans …

    Ingrédients

    Instructions

    1. Préchauffer le four sur sa fonction “grill”.
    2. Laver les poivrons et aubergines. Couper le poivron en deux et les aubergines en tranches d’1 cm d’épaisseur environ.
    3. Huiler légèrement les tranches d’aubergines sur leurs deux faces au pinceau ou au vaporisateur puis placer sur la plaque. S’il reste de la place, ajouter le poivron, la peau vers le dessus. Si la plaque est trop petite, il faudra faire deux passages
    4. Enfourner pour environ 15 mn, en position haute, en surveillant. Quand les tranches d’aubergine sont dorées, les retourner (ne pas retourner les morceaux de poivrons) et enfourner à nouveau pour la même durée.
    5. Au bout de ce temps, réserver les aubergines dans un plat, et les moitiés de poivron dans un récipient fermé. Ne pas éteindre le four mais le mettre en fonction cuisson (et non plus grill).
    6. Éplucher les gousses d’ail, les dégermer, les trancher. Couper les oignons en morceaux. Placer dans une poêle légèrement graissée, saler et faire fondre à feu doux, sans colorer. Dès que l’ail et les oignons sont devenus translucides, les ôter de la poêle et réserver dans un bol.
    7. Rajouter un peu d’huile dans la poêle sans la nettoyer et y mettre la viande hachée à dorer. Retourner régulièrement et séparer les masses pour ne pas qu’elle s’amalgame.
    8. Pendant qu’elle dore, enlever la peau des moitiés de poivron, et les couper en lamelles.
    9. Lorsque la viande est dorée, lui ajouter : le mélange ail et oignons fondus, la tomate coupée en petits morceaux, les lamelles de poivrons, un peu de sel et de poivre. Laisser mijoter 15 mn à feu très doux en remuant de temps en temps.
    10. Pendant ce temps, préparer une béchamel au bouillon cube : dans une casserole, faire fondre le beurre avec le cube de bouillon émietté.
    11. Quand le mélange est fondu, tout en laissant sur le feu, ajouter la farine et faire dessécher quelques secondes en remuant. Ajouter le lait, cuiller à soupe par cuiller à soupe au début, puis en fin filet, en remuant sans cesse. La béchamel est cuite lorsqu’elle est assez épaisse pour napper la spatule.
    12. Procéder ensuite au montage : dans un grand plat huilé, disposer une couche d’aubergines, une couche de viande, et répéter jusqu’à remplir le plat à 2 cm du bord, en terminant par une couche d’aubergine.
    13. Verser dessus la béchamel, et enfourner pour 30 mn. Servir bien chaud.

    • Epaule d’agneau marinée aux tomates

      29 juin 2012 by Brin de cuisine

      Cette épaule d’agneau qui sieste paresseusement toute l’après-midi dans son mélange d’épices, puis passe quelques heures bien cachée dans une petite cocotte en fonte paraît décalée lorsque s’approchent les chaleurs estivales.

      Cependant, l’été ne lui fait pas peur, elle s’accompagne très bien d’une ratatouille.

      Le truc en plus :
      si vous n’avez pas de poudre de mangue, qui a la propriété d’attendrir la viande, remplacez par le jus d’un citron. J’aime bien utiliser l’amchoor car ainsi, la marinade ne contenant pas d’eau (contrairement à la version au jus de citron), elle est bien homogène et enrobe bien la viande.

      Epaule d'agneau marinée aux tomates

      agneau

      Par Brin de cuisine Publié: juin 29, 2012

      • Produit: 6 Portions
      • Préparation: 15 mins
      • Cuisine: 2 hrs 0 min
      • Prêt dans: 2 hrs 15 mins

      Cette épaule d'agneau qui sieste paresseusement toute l'après-midi dans son mélange d'épices, puis passe quelques heures bien …

      Ingrédients

      Instructions

      1. Dans un bol, mélanger l'huile, la poudre de mangue, le garam massala, le poivre long égrainé, le sel. Laisser reposer à température ambiante 1/2 heure.
      2. Au bout de ce temps placer l'épaule dans un récipient pouvant à peine la contenir et verser dessus la marinade. Bien masser la viande avec le mélange. Couvrir et mettre au frais pour 4 heures.
      3. Retourner deux ou trois fois la pièce de viande en veillant à reverser dessus de la marinade régulièrement.
      4. Au bout de 4 heures, préchauffer le four à 170°C.
      5. Oter l'épaule de son récipient et filtrer la marinade.
      6. Faire chauffer une cocotte en fonte, puis y faire dorer l'épaule avec un peu de l'huile de la marinade, sur toutes ses faces.
      7. Une fois l'épaule dorée, remettre dans la cocotte la moitié du liquide de la marinade, un verre d'eau, fermer (en veillant à enlever le bouton du couvercle s'il est en plastique ou bakélite), et placer au four pour 1h30.
      8. Couper les tomates et le fenouil en gros morceaux. Ajouter dans la cocotte avec le thym, et remettre au four pour 30 mn.

      • Tajine léger de volaille aux coings et citrons confits

        13 janvier 2012 by Brin de cuisine

        Parfait pour un mois de janvier : light et digeste, le tajine réchauffe l’hiver.

        Le truc en plus :
        J’aime bien ajouter dans ce plat quelques rondelles de gingembre, et un bâton de citronnelle que je mets tout au fond, au début de la cuisson.
        Pour un repas light ce plat se sert seul, ou sinon, accompagnez-le de boulghour  pour plus de corps.

        Tajine léger de volaille aux coings et citrons confits

        brindecuisine-2

        Par Brin de cuisine Publié: janvier 13, 2012

        • Produit: 6 Portions
        • Préparation: 60 mins
        • Cuisine: 2 hrs 0 min
        • Prêt dans: 3 hrs 0 min

        Parfait pour un mois de janvier : light et digeste, le tajine réchauffe l'hiver.

        Le truc en plus : J'aime bien …

        Ingrédients

        Instructions

        1. Découper la volaille en morceaux. Laver et éplucher les légumes, les couper en gros morceaux (si les navets sont petits on peut les laisser entiers).
        2. Dans un plat à tajine ou une cocotte, mettre les légumes sauf les courgettes à légèrement revenir dans un peu d'huile d'olive. Ajouter ensuite la viande, les citrons confits coupés en 4. Ajouter le 4 épices, le sel, le poivre et un verre d'eau. Mettre à mijoter sur feu très doux pendant 1h.
        3. Au bout de ce temps, mélanger, ajouter les tronçons de courgettes, et laisser se poursuivre la cuisson jusqu'à ce que tous les légumes soient fondants, entre 30 mn et 1h. Faire griller les amandes à sec dans une poêle en les remuant souvent pour ne pas qu'elles brûlent, les ajouter au dernier moment avant de servir.