Rss Feed
  1. Petites crèmes bergamote-passion

    29 janvier 2014 by Brin de cuisine

    Il semblerait que je ne sois pas la seule à m’être précipitée dans le magasin bio N…ia lorsque j’ai appris qu’on y trouvait des citrons bergamote. Cet agrume donne l’un de mes parfums préférés, et pourtant, je n’en avais jamais vu nulle part, me contentant d’huile essentielle. Mon filet s’est magiquement rempli de deux kilos, dont une partie a été transformé en marmelade, avec la recette de Lili et avec le reste, en petites crèmes délicieuses à déguster en dessert, ou à utiliser pour une tarte au citron ou bien … vous verrez bientôt ;-)

    bergamote-curd-3

    Crème dessert bergamote-passion

    bergamote-curd-3

    Par Brin de cuisine Publié: janvier 29, 2014

    • Produit: 1 pot et demi (300 g environ)
    • Préparation: 10 mins
    • Cuisine: 10 mins
    • Prêt dans: 20 mins

    Il semblerait que je ne sois pas la seule à m'être précipitée dans le magasin bio N...ia lorsque j'ai appris qu'on y trouvait des …

    Ingrédients

    Instructions

    1. Ouvrir les fruits de la passion et détacher les graines. Les presser dans une petite passoire fine pour extraire le jus.
    2. Presser les bergamotes et ajouter le jus à celui de passion.
    3. Verser le jus dans une petite casserole, ajouter le sucre et dissoudre à froid.
    4. Ajouter le beurre et fouetter pour homogénéiser.
    5. Casser les œufs dans un bol et les battre légèrement en omelette.
    6. Mettre le premier mélange sur feu très doux. Ajouter les œufs battus et chauffer sans jamais cesser de remuer avec une cuiller en bois ou en silicone.
    7. Lorsque la crème nappe la cuiller, ôter du feu, et filtrer afin d'enlever les petits bouts de blanc d’œuf qui auraient pu figer. Mettre en pot et laisser refroidir.
    8. Conserver au réfrigérateur et consommer dans les 8 jours.

  2. Le pain qui voulait se faire aussi gros que la brioche

    7 décembre 2012 by Brin de cuisine

    C’est l’histoire d’une ado qui voulait faire une brioche filante, ce fantasme de la brioche de boulangerie, difficile à reproduire à la maison.
    Ayant récupéré une recette sur internet, nous nous sommes lancées. Tout s’est bien passé sauf que … Nous avons oublié l’œuf !

    Un coup d’œil dans les vieux grimoires de cuisine a révélé que les œufs apportent à la brioche cette légèreté et ce moelleux qui la caractérisent. Ce sera pour le prochain essai.

    En attendant, ce que j’appellerais « pain enrichi » ou « le goûter tout-en-un » est tout à fait présentable, surtout si on le roulotte, et délicieux.


    Pour 12 personnes
    Préparation 45 mn en tout
    Levée 2 x 2 h environ
    Cuisson 45 mn

    Poolish
    1 sachet de levure boulangère (ou 1/2 cube de levure fraîche)
    2 cuillers à soupe de farine
    60 ml d’eau tiède

    Pain-brioche
    500 g de farine
    240 ml de lait tiède
    75 g de sucre
    100 g de beurre mou
    1 œuf (en théorie ^^)

    Garniture
    4 cuillers à soupe généreuses de sucre roux
    150 ml de lait
    100 g de beurre

    1 heure avant de commencer la recette, préparer la poolish : dans un récipient à bords hauts, mélanger la levure, la farine et l’eau tiédie. Laisser gonfler à l’abri des courants d’air.

    Quand la poolish est gonflée, commencer la préparation : mettre la farine et le sucre dans le bol d’un robot, ajouter le beurre en fines lamelles, le lait, la poolish (et l’œuf !) et pétrir à petite vitesse. [Cette opération peut aussi se faire à la machine à pain, dans ce cas, respecter l’ordre de mise dans la cuve, et sélectionner le programme « pâte », sans cuisson.]

    Laisser la pâte doubler de volume dans le bol du robot, cela peut prendre jusqu’à 2 h, ça dépend de la température de la pièce.

    Préparer la garniture : faire fondre le beurre, mélanger avec le sucre et le lait et laisser refroidir.

    Quand la pâte a doublé de volume, fariner le plan de travail et l’y renverser. Fariner la surface et la travailler légèrement pour ôter le gaz. Étaler en un grand rectangle de 50 à 60 cm de large sur 40 cm de haut.

    À l’aide d’un pinceau, prélever de la garniture et répartir sur toute la surface. Il va rester de la garniture, c’est normal Rouler ensuite la pâte sur elle-même par la grande longueur.

    Beurrer un moule en couronne.

    Avec un couteau bien tranchant, découper le rouleau en tranches de 6 à 7 cm d’épaisseur. Les disposer pas trop serrées, sur la tranche, dans le moule, puis laisser lever.

    Quand la pâte a de nouveau doublé de volume, réchauffer le four à 180 C. Sur la pâte gonflée, verser délicatement à la cuiller le reste de garniture, sans faire déborder.

    Enfourner pour 35 mn. Démouler tiède.

    Le truc en plus :

    je suis partie d’une recette trouvée après avoir cliqué sur un lien, puis un autre, puis un autre… Il me semble que dans la recette d’origine, on garnissait la brioche avec une pâte de chocolat genre Nutella. Je pense essayer pour Noël, mais plutôt avec une ganache maison aux éclats d’orange confite.

     

    Le pain qui voulait se faire aussi gros que la brioche

    Pain brioché roulé

    Par Brin de cuisine Publié: décembre 7, 2012

    • Produit: 12 Portions
    • Préparation: 45 mins
    • Cuisine: 45 mins
    • Prêt dans: 1 hr 30 mins

    C'est l'histoire d'une ado qui voulait faire une brioche filante, ce fantasme de la brioche de boulangerie, difficile à reproduire à …

    Ingrédients

    Instructions

    1. 1 heure avant de commencer la recette, préparer la poolish : dans un récipient à bords hauts, mélanger la levure, la farine et l'eau tiédie. Laisser gonfler à l'abri des courants d'air.
    2. Quand la poolish est gonflée, commencer la préparation : mettre la farine et le sucre dans le bol d'un robot, ajouter le beurre en fines lamelles, le lait, la poolish (et l'œuf !) et pétrir à petite vitesse. [Cette opération peut aussi se faire à la machine à pain, dans ce cas, respecter l'ordre de mise dans la cuve, et sélectionner le programme "pâte", sans cuisson.]
    3. Laisser la pâte doubler de volume dans le bol du robot, cela peut prendre jusqu'à 2 h, ça dépend de la température de la pièce.
    4. Préparer la garniture : faire fondre le beurre, mélanger avec le sucre et le lait et laisser refroidir.
    5. Quand la pâte a doublé de volume, fariner le plan de travail et l'y renverser. Fariner la surface et la travailler légèrement pour ôter le gaz. Étaler en un grand rectangle de 50 à 60 cm de large sur 40 cm de haut.
    6. À l'aide d'un pinceau, prélever de la garniture et répartir sur toute la surface. Il va rester de la garniture, c'est normal Rouler ensuite la pâte sur elle-même par la grande longueur.
    7. Beurrer un moule en couronne.
    8. Avec un couteau bien tranchant, découper le rouleau en tranches de 6 à 7 cm d'épaisseur. Les disposer pas trop serrées, sur la tranche, dans le moule, puis laisser lever.
    9. Quand la pâte a de nouveau doublé de volume, réchauffer le four à 180 C. Sur la pâte gonflée, verser délicatement à la cuiller le reste de garniture, sans faire déborder. Enfourner pour 35 mn. Démouler tiède.

    • Pecan pie : tarte aux noix de pécan caramélisées

      16 novembre 2012 by Brin de cuisine

      Réaliser une pecan pie me trottait depuis très longtemps dans la tête, comme beaucoup de recettes d’Outre-Atlantique, dont certaines prendront sa suite ici.

      Décidée à ne pas la rater, c’est à dire à ne pas voir ses bords s’effondrer, ce qui m’arrive pratiquement chaque fois, bien que j’essaie d’appliquer tous les trucs et astuces connus, j’ai fini par programmer le mode « cuisson par la sole » du four.
      Il m’a donc fallu 6 ans pour résoudre le problème du ratatinage systématique de mes bordures de tarte. Désormais, je vais pouvoir apprendre à soigner leur aspect ^^

      Comme l’européenne tarte aux noix, ce dessert gourmand est calorique. Il vaut mieux servir des petites quantités.

      Le truc en plus :
      Le golden syrup est devenu assez facile à trouver, si ce n’est pas le cas vous pouvez le remplacer par du sirop d’érable.  

      Pecan pie

      brindecuisine-pecan-pie-1

      Par Brin de cuisine Publié: novembre 16, 2012

      • Produit: 5/6 Portions
      • Préparation: 25 mins
      • Cuisine: 30 mins
      • Prêt dans: 1 hr 25 mins

      Réaliser une pecan pie me trottait depuis très longtemps dans la tête, comme beaucoup de recettes d'Outre-Atlantique, dont …

      Ingrédients

      Instructions

      1. Etaler la pâte brisée dans un moule de 20 cm de diamètre, puis placer au congélateur pour 30 mn.
      2. Pendant ce temps, faire chauffer les noix de pécan et 1 cuiller à soupe de sucre dans une poêle à fond épais, à feu vif, en remuant sans cesse. Arrêter quand cela commence à fumer, et faire refroidir les noix en les étalant en une seule couche sur une plaque de cuisson.
      3. Préchauffer le four à 180 °C. Recouvrir la pâte étalée d'un papier cuisson puis de billes céramiques, ou bien de haricots secs ou encore de riz. Faire cuire à blanc la pâte pendant 15 mn. Ôter le papier et les billes, piquer ça et là le fond avec une fourchette, puis remettre encore 5 mn. Ne pas éteindre le four.
      4. Peser la moitié des noix de pécan et les piler dans un torchon ou un sac congélation, à l'aide d'un rouleau à pâtisserie. Faire fondre le beurre dans une petite casserole et y mélanger le golden syrup.
      5. Mélanger dans un saladier les œufs et le sucre jusqu'à ce que celui-ci doit dissous. Ajouter la cannelle, le mélange beurre-golden syrup, les noix pilées. Verser l'appareil sur la pâte tiédie. Disposer ensuite sur la surface l'autre moitié des noix de pécan. Enfourner pour 30 mn.
      6. Déguster tiède.