Rss Feed

Rubrique ‘Poisson’

  1. Saint-Jacques et espuma de mangue, une entrée pour Pâques

    22 mars 2013 by Brin de cuisine

    Ah là là, tous ces siphonnés me sidèrent ^^

    Je m’étais promis : le siphon ne passera pas par moi.
    Certaines de mes connaissances, ou encore des collègues, m’ont pourtant vanté les mérites de cet accessoire qui, je cite « t’apporte la saveur pure, sans la consistance ». Quand je déguste un produit, sa consistance bien à lui a pour moi autant d’importance que son goût.

    Et puis, j’aurais trop peur de mal m’en servir et qu’il m’explose à la figure…

    Aussi, quand j’ai ouvert le colis de Nathalie, et que j’ai découvert un siphon d’espuma tout prêt, je me suis trouvée comme une poule devant un couteau ! Après réflexion, je me suis dit que je pourrais en profiter pour proposer une recette un peu chic, pour les fêtes de Pâques.

    Voici donc des saint-jacques panées à l’espuma de mangue. Un peu cher et long à préparer, mais le jeu en vaut la chandelle.

    saint-jacques-mangue-1

    (more…)

    Saint-Jacques panées et espuma de mangue

    saint-jacques-mangue-1

    Par Brin de cuisine Publié: mars 22, 2013

    • Produit: 5 Portions
    • Préparation: 35 mins
    • Cuisine: 15 mins
    • Prêt dans: 60 mins

    Ah là là, tous ces siphonnés me sidèrent ^^ Je m'étais promis : le siphon ne passera pas par moi. Certaines de mes …

    Ingrédients

    Instructions

    1. Laver et sécher soigneusement les noix de Saint-Jacques dans du papier essuie-tout.
    2. Verser la farine, l’œuf et la panure dans trois bols larges. Battre l’œuf avec une cuiller à café d'huile.
    3. Passer chaque noix, sur toutes ses faces, dans la farine, puis l’œuf battu, puis la panure. Réserver au fur et à mesure sur un plat, sans que les noix ne se touchent.
    4. Cette opération terminée, placer les noix au frais pour 10 mn.
    5. Chauffer à feu vif une poêle avec un filet d'huile.
    6. Sortir les noix du réfrigérateur et les placer dans la poêle, toujours côte à côte. Laisser dorer 5 mn, puis retourner pour dorer l'autre côté.
    7. Dresser dans des soucoupes 3 noix par personne, décorer de brins de ciboulette et tranches de citron vert.
    8. Insuffler un peu d'espuma de mangue autour des noix juste au moment de servir.

    • Les moules au pot de Gérard Vives

      30 septembre 2011 by Brin de cuisine

      Le truc en plus :

      J’ai découvert cette recette sur le blog de Gérard Vives via une amie. Ce que j’ai adoré, c’est le nom !

      Cette façon de cuire les moules se prête à toutes les variations. De plus, les moules gardent leur parfum en refroidissant et deviennent alors une savoureuse entrée froide, ou se picorent en apéritif. Pour cela, les décoquiller juste après la cuisson et les conserver dans leur jus, directement dans le bocal.

      Les moules au pot de Gérard Vives

      brindecuisine-moulesaupot

      Par Brin de cuisine Publié: septembre 30, 2011

      • Produit: 2 Portions
      • Préparation: 15 mins
      • Cuisine: 30 mins
      • Prêt dans: 45 mins

      Le truc en plus : J'ai découvert cette recette sur le blog de Gérard Vives via une amie. Ce que j'ai adoré, …

      Ingrédients

      Instructions

      1. Laver les moules et retirer le byssus si nécessaire. Eplucher et couper l'oignon et les carottes en petits morceaux. Peler l'ail et fendre chaque gousse en 2.
      2. Dans deux bocaux en verre avec joint caoutchouc, type "Le Parfait" d'un litre, mettre les oignons, carottes, ail, herbe. Disposer les moules par-dessus et fermer hermétiquement.
      3. Dans un grand faitout, poser sur le fond un vieux torchon. Placer dessus les bocaux en veillant à ce qu'il ne se touchent pas. Poser les bocaux, et recouvrir d'eau à 2/3 de leur hauteur. Faire cuire, en comptant 30 mn à partir de l'ébullition.
      4. Ouvrir les bocaux et ... humer !

    • Poisson pudique : filets de poisson blanc en papillotte de figuier

      16 septembre 2011 by Brin de cuisine

      Le truc en plus :

      la feuille de figuier apporte un arôme étonnant, qui n’est pas celui de la figue mais se rapproche plutôt de celui du lait de coco. Elle s’associe bien avec le cumbava. En plus, le parfum qui s’échappe du four pendant la cuisson est très agréable !

      Je dédie cette recette à Patrick de Cuisine de la mer : en effet, dans son dernier message, il s’insurge contre la garniture si banale qui accompagne généralement les poissons. Du coup, j’ai cherché un accompagnement très simple mais un peu différent : du blé concassé, ou boulghour, que j’ai pris soin de cuire façon pilaf avec un trait de vinaigre de riz.

      Poisson pudique : filets de poisson blanc en papillotte de fi

      brindecuisine-poisson-figuier

      Par Brin de cuisine Publié: septembre 16, 2011

      • Produit: 4 Portions
      • Préparation: 20 mins
      • Cuisine: 20 mins
      • Prêt dans: 40 mins

      Le truc en plus : la feuille de figuier apporte un arôme étonnant, qui n'est pas celui de la figue mais se …

      Ingrédients

      Instructions

      1. Laver les feuilles de figuier. Rincer et sécher les filets de poisson. Placer au milieu de chaque feuille un filet de poisson, disposer au milieu 1/4 du beurre.
      2. Rouler le filet puis la feuille par-dessus et attacher à l'aide de cordelette de cuisine.
      3. Insérer une tranche de cumbava sous la cordelette. Placer les filets dans le four froid et mettre celui-ci à 190 °C. Quand le four est chaud, compter 10 minutes de cuisson en plus. Servir avec du boulghour cuit façon pilaf.